► Dernières modifications sur le site

Ils nous ont aidés ...

WinPharma :  En savoir plus ....
ligne8.gif
Patrimum Nord de France : En savoir plus ....
ligne8.gif
BPA SA : En savoir plus ....
ligne8.gif

Covid 19 & Vaccination

Covid 19 & Vaccination :

Vientiane - Le Premier ministre lao Phankham Viphavanh a ordonné mercredi un verrouillage de 14 jours de la capitale Vientiane à la suite d'une hausse rapide du nombre de cas de COVID-19.

004.jpg

005.jpg006.jpg

Selon la directive publiée mercredi 21 avril par le Premier ministre qui est effective du 22 avril à partir de 6h00 au 6 mai jusqu’à 0h00, les déplacements entre la capitale et les autres provinces sont interdits, sauf pour les camions transportant des marchandises et les personnes autorisées. Il est interdit aux résidents de Vientiane de quitter leur domicile, sauf pour des tâches essentielles.

007.jpg008.jpg

Les ministères et agences du gouvernement et les entreprises à Vientiane doivent réduire les rassemblements et permettre d'exercer le travail à distance pour assurer la distanciation sociale, à l'exception du personnel essentiel comme les soldats et les policiers.

009.jpg010.jpg

Les rassemblements ne doivent pas dépasser 20 personnes. Tous les lieux de divertissement, les salles de karaoké, les établissements de massage, les centres sportifs doivent fermer leurs portes.

011.jpg012.jpg

De nouveaux points de dépistage du COVID-19 seront créés. Le traçage des cas contacts se poursuit, parallèlement à la vaccination.

013.jpg014.jpg

Le verrouillage de Vientiane a été imposé après que la capitale avait signalé 26 nouveaux cas de transmission locale au cours des 24 dernières heures. En outre, deux autres cas importés ont été confirmés le 21 avril dans la province de Champassak et ont été mis en quarantaine dès leur arrivée sur le territoire lao.

015.jpg016.jpg

017.jpg018.jpg

019.jpg020.jpg

021.jpg022.jpg

ligne8.gif

Confinement :

Le fait que le Laos soit peu atteint par le coronavirus est la conséquence de décisions politiques volontaires et le fait d’habitudes sociales et culturelles profondément inscrites dans la population. A l’égal du Vietnam voisin qui a rapidement compris l’importance du problème, le Laos a su fermer très rapidement ses frontières, notamment avec la Chine puis avec la Thaïlande où il a fallu contrôler le retour massif des travailleurs Lao dans leur pays. Des mesures strictes de prévention et de contrôle sont toujours en cours. Des médecins spécialistes chinois et vietnamiens interviennent et organisent des formations auprès des médecins et infirmières Lao pour intégrer les bonnes pratiques dans leur lutte contre le coronavirus. Ils ont également, chacun pour leur part, distribués masques et vêtements de protection.

Conf01.jpgConf02.jpg

D’après VIENTIANE TIMES, 1661 personnes ont été testées et 19 se sont révélées infectées par le coronavirus. Entre le 09 mars et le 26 avril, 313 personnes ont été suivies pour la maladie et toutes ont terminé leur période de quarantaine de 14 jours. Aucune nouvelle infection par le coronavirus n'a été signalée depuis 14 jours consécutifs.

A l’inverse, un rapport du ministère de la Santé fait état de 14 242 cas de dengue enregistrés dans l’ensemble du pays depuis la fin du mois de décembre 2018 au mois de juillet 2019 avec un bilan humain de 32 morts : six à la capitale Vientiane, cinq à Champassak, 10 à Savannakhet  et dans les autres provinces. On meurt donc au Laos davantage de la dengue que du COVID-19. Ces risques vont notamment augmenter à la saison des pluies et il demeure nécessaire de développer des campagnes d’information et d’éradication des eaux troubles et stagnantes. C’est pourquoi Peuples et Montagnes du Mékong est conforté dans sa politique d’aide et de soutien d’adduction d’eau aux dispensaires et dans sa volonté d’informer et de former les habitants des villages dans lesquels nous intervenons. En cela, nous espérons le soutien de nos adhérents et de nos donateurs.

Conf03.jpgConf04.jpg

Ces efforts pour lutter contre la propagation du coronavirus ne seraient pas pertinents s’ils n’étaient pas suivis d’effet par toute la population. A L’inverse des pays européens et notamment  de la France, la population respecte dans l’ensemble les consignes. Le port du masque dans la rue est coutumier depuis longtemps et n’étonne personne (sauf les touristes qui persistent à ne pas en mettre). Depuis le confinement,  restaurants, hôtels et magasins restent fermés. Seuls certains commerces d’alimentation restent ouverts. Ils bricolent des mesures de distanciation selon leurs possibilités ; certains se contentant d’une simple ficelle tendue entre deux chaises alors que d’autres installent une table à leur entrée et contrôlent votre température en vous demandant de mettre du gel hydroalcoolique sur vos mains. Dans les rues, la circulation a nettement ralenti mais n’est pas toutefois inexistante. Des barrages de police se tiennent dans des endroits stratégiques. Les policiers prennent eux aussi votre température et vérifient que vous portez bien votre masque (le port du casque, c’est vraiment autre chose). Le confinement s’est bien terminé le 03 mai mais certaines restrictions demeurent comme l’interdiction de circuler d’une province à une autre. Comme nous avons besoin de nous rendre à OUDOMXAY pour des réunions de travail, cette interdiction repousse à plus tard certains de nos objectifs.

Conf05.jpgConf06.jpg

Depuis quelques années, le Laos a économiquement largement profité du tourisme ce qui a permis la création de plusieurs milliers d’emplois.  Le problème est que les touristes chassés par le coronavirus sont partis et qu’ils ne semblent pas prêts de revenir (au moins 3 ans aux dires de certains pour revenir au niveau de 2019). Le Laos risque d’être frappé au cœur de son évolution et de ses investissements. Une ville comme LUANG PRABANG vit à 90 % de l’activité du tourisme. De nombreux hôtels d’assez grande capacité sont actuellement en construction. Cette ville a une capacité de 5000 lits environ. Quel est donc le  devenir de ces hôtels et autres guesthouses s’ils ne retrouvent pas rapidement  leur clientèle internationale ? Idem pour les restaurants, agences de voyage et autres services vivants directement ou indirectement du tourisme. Et que dire des infrastructures de grande ampleur, tel le TGV chinois et autres voies de communication ?

Le risque est donc grand d’une déflation voire d’une  récession de grande ampleur et cela pour plusieurs raisons :La première est que le Laos, à la différence des pays riches, n’a pas les moyens d’apporter une aide financière aux entreprises en difficulté. Le pays est lourdement endetté et reste très dépendant de la Chine. Comme l’activité touristique risque d’être affectée durablement pendant deux ou trois ans, de nombreuses faillites sont également prévisibles dans les mois à venir. Même chose pour les infrastructures : à qui va servir le TGV si la population Lao n’a pas les moyens de l’emprunter et en l’absence des touristes ? A transporter des marchandises venant de Chine, d’accord ; mais pour quelles destinations en ces temps de démondialisation et de retour vers une production plus nationale ?

Conf07.jpgConf08.jpg

L’autre problème est bien sûr celui de la population. Le Laos n’a pas les moyens d’avoir de grandes lois sociales comme en France. Il n’y a pas de sécurité sociale, de mutuelle ou d’assurances chômage. En clair, pas de travail pas d’argent et beaucoup de jeunes qui travaillaient dans les villes n’ont pas d’autre alternative que de retourner à leur village. A condition que cela soit possible ! Pour d’autres, la situation est encore plus préoccupante car ils ne bénéficient d’aucune alternative. Ils survivent dans des logements insalubres et délabrés, parfois avec enfant et sans aucune ressource. Une fois le sac de riz épuisé, ils seront sans aucun moyen de subsistance et le risque de malnutrition devient réel. Des risques de troubles et de réponses répressives ne sont pas à écarter.

Contrairement aux prévisions, il faut donc s’attendre à une chute du produit intérieur brut (PIB). En 2017, le PIB du Laos avait augmenté d’environ 6,83 % par rapport à 2016. Il risque de chuter d’un pourcentage équivalent et d’entraîner dans sa chute  la part de la santé qui se situe à 1,98 % . La dette publique est actuellement de  62,8 % en 2017 et le déficit public est de 5,6 % du PIB. Autant ce déficit est concevable en pleine croissance ; autant il risque de devenir insupportable en cette période de pandémie.

Conf09.jpgConf10.jpg

En conclusion le coronavirus risque d’avoir des conséquences redoutablement négatives sur le bon fonctionnement du pays et surtout sur les éléments les plus pauvres de la population. Il faudra beaucoup d’efforts et d’énergie pour redresser la situation et les associations caritatives devront y prendre leur part.


Date de création : 02/05/2021 11:07
Catégorie : -
Page lue 17491 fois

C'est ici qu'on cause ... (notez votre nom dans le petit rectangle)

Vidéos musique traditionnelles Lao

Voici quelques vidéos de musique Lao

Bénévolat

benevolat.jpg

Comme toute association nous manquons de bénévoles…. si vous désirez nous aider dans nos projets, vous êtes le bienvenu !

Il vous suffit de prendre contact avec Mr Amand Panien à l'adresse mail : apanien@gmail.com

A bientôt ?

Mentions légales

Conformément aux dispositions des articles 6-III et 19 de la loi n°2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique (LCEN) les présentes mentions légales sont portées à la connaissance des utilisateurs et visiteurs du site : actionfrancelaos.free.fr.

Le site "Action France-Laos" est accessible à l’adresse suivante : http://actionfrancelaos.free.fr

L’accès et l’utilisation de "Action France-Laos" sont soumis aux présentes mentions légales détaillées ci-dessous ainsi qu’aux lois et/ou règlements applicables.

La connexion, l’accès et l’utilisation de ce site impliquent l’acceptation intégrale et sans réserve de toutes les dispositions des présentes mentions légales.

Ce site est affiché avec GuppY 6, un CMS libre respectant les bonnes pratiques, la sécurité, la vie privée et la protection des données personnelles des utilisateurs.


INFORMATIONS LEGALES

En vertu de l’article 6 de la loi n°2004-575 du 21 juin 2004 (LCEN) l’identité des intervenants dans le cadre de la réalisation du site et de son suivi est portée à la connaissance des visiteurs :

- le site "Action France-Laos" est édité par Jean-Michel Leclercq domicilié au 10, rue de la bascule 59480 La Bassée, jm.leclercq59@free.fr en tant qu’administrateur du site et directeur de la publication.

- le site est hébergé par FREE dont l'adresse est Service National Consommateur 75371 Paris cedex 08 et/ou 3244

- tous les internautes qui naviguent, lisent, visionnent et utilisent le site "Action France-Laos" sont considérés comme utilisateurs.

- en utilisant le site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de ces conditions et les avoir acceptées, celles-ci pourront être modifiées à tout moment et sans préavis. Je ne saurais être tenu pour responsable en aucune manière d’une mauvaise utilisation du service.


PROPRIETE INTELLECTUELLE

Tout le contenu du présent site, incluant, de façon non limitative, les graphismes, images, textes, vidéos, animations, sons, logos, gifs et icônes ainsi que leur mise en forme sont sous licence CeCILL ou sous la licence d'origine pour les scripts utilisés.

Toute reprise d'article, de nouvelle, de billet, de documentations diverses ou de posts sur le forum de "Action France-Laos" devra comporter une citation de la source avec un lien direct vers l'original.

Pour toute demande d'autorisation ou d'information, veuillez me contacter par la page Contact du site. Des conditions spécifiques sont prévues pour la presse.


POLITIQUE DE CONFIDENTIALITE

Conformément aux dispositions de l’article 5 du règlement européen 2016/679, la collecte et le traitement des données des utilisateurs respectent les principes suivants :

  • Les données ne peuvent être collectées et traitées qu’avec le consentement de l’utilisateur propriétaire des données.
     
  •  La collecte et le traitement des données sont limitées au maximum pour l’affichage du site, pour les commentaires, pour les messages sur le forum, pour le traitement des préférences des membres. Chaque membre peut modifier, supprimer ses préférences à tout moment.
     
  • L’éditeur du site s’engage à garantir l’intégrité et la confidentialité des données collectées.

Conformément aux exigences de l’article 6 du règlement européen 2016/679, la collecte et le traitement des données à caractère personnel n’interviennent que si l’utilisateur a expressément consenti au traitement.


Les données à caractère personnel collectées sur le site sont :

  • pour les visiteurs : le pseudo, l’adresse IP, l’adresse courriel après acceptation formelle dans un formulaire contact, commentaires, forum.
     
  • pour les membres :  le pseudo, l’adresse IP, l’adresse courriel après acceptation formelle dans le formulaire d’inscription avec leur traitement pour la sauvegarde des préférences.

L’hébergement des données du site "Action France-Laos" est assuré par FREE dont l'adresse est Service National Consommateur 75371 Paris cedex 08 et/ou 3244

Les données collectées et traitées par le site sont exclusivement hébergées et traitées en France.

L’éditeur de "Action France-Laos" assure le traitement et la protection des données, il peut être contacté par la page Contact de ce site.


Les droits de l’utilisateur et les procédures de mise en œuvre des droits de l’utilisateur

Conformément à la réglementation, l’utilisateur possède les droits énumérés ci-dessous, pour faire droit à sa demande, il est tenu de communiquer ses nom, prénom et adresse courriel,

L’éditeur du site est tenu de répondre à l’utilisateur dans un délai de trente jours maximum.

  • Droit d’accès, de rectification et droit à l’oubli
    L’utilisateur peut prendre connaissance, mettre à jour,modifier ou demander la suppression des données le concernant par la page Contact du site. S’il en possède un, l’utilisateur peut supprimer son compte en cliquant sur « Mon compte » dans la boite Préférences, puis en supprimant ses préférences,
     
  • Droit à la portabilité des données
    L’utilisateur peut demander la portabilité des données personnelles détenues pas le site en faisant une demande par la page contact du site,
     
  • Droit à la limitation et à l’opposition du traitement des données
    L’utilisateur a le droit de s’opposer au traitement des données par le site sans que le site puisse refuser,
     
  • Droit de déterminer le sort des données après la mort
    Il est rappelé à l’utilisateur qu’il peut organiser le devenir de ses données collectées et traitées s’il décède, conformément à la loi n°2016-1321 du 7 octobre 2016,
     
  • Droit de saisir l’autorité de contrôle compétente
    Si l’éditeur du site décide de ne pas répondre à la demande de l’utilisateur, et si celui-ci souhaite contester cette décision, il est en droit de saisir la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) - https://www.cnil.fr – ou tout juge compétent.


Obligations du responsable du traitement des données

L’éditeur du site s'engage à protéger les données à caractère personnel collectées, à ne pas les transmettre à des tiers hormis dans un cadre judiciaire, à notifier l'utilisateur en cas de rectification ou de suppression des données.

Sur le site "Action France-Laos", le protocole http est utilisé, une protection admin est mise en place, la mise à jour est appliquée à chaque sortie d’une nouvelle version de GuppY pour une meilleure protection des données personnelles.

Dans le cas où l'intégrité, la confidentialité ou la sécurité des données à caractère personnel de l'utilisateur est compromise, le responsable du traitement s'engage à informer l'utilisateur par tout moyen.


Cookies

Le site a recours aux techniques de "cookies" lui permettant de traiter des statistiques et des informations sur le trafic, de faciliter la navigation et d'améliorer le service pour le confort de l'utilisateur.

Pour l'utilisation de fichiers "cookies" impliquant la sauvegarde et l'analyse de données à caractère personnel, le consentement de l'utilisateur est nécessairement demandé. L'utilisation de ces "cookies" et des données personnelles est strictement limitée à ce site.

Ce consentement de l'utilisateur est considéré comme valide pour une durée de 365 jours . A l'issue de cette période, le site demandera à nouveau l'autorisation de l'utilisateur pour enregistrer des fichiers "cookies" sur son disque dur.


1. Opposition de l'utilisateur à l'utilisation de fichiers "cookies" par le site

Il est porté à la connaissance de l'utilisateur qu'il peut s'opposer à l'enregistrement de ces "cookies" en configurant son logiciel de navigation.

Dans le cas où l'utilisateur décide de désactiver les fichiers "cookies", il pourra poursuivre sa navigation sur le site. Toutefois, tout dysfonctionnement du site provoqué par cette manipulation ne pourrait être considéré comme étant du fait de l'éditeur du site.


2. Description des fichiers "cookies" utilisés par le site

L'éditeur du site attire l'attention de l'utilisateur sur le fait que les cookies suivants sont utilisés lors de sa navigation :

- pour les visiteurs : GuppYConnect6, GuppYCookie6, GuppYCrypt, GuppYScreen, leur durée de vie est la durée de la connexion.

- pour les membres connectés :  GuppYConnect6, GuppYCookie6, GuppYCrypt, GuppYScreen, GuppYUser6, leur durée de vie est de 365 jours, sauf si vous vous déconnectez, dans ce cas ils seront supprimés, à la reconnexion ils seront recréés.

- pour les utilisateurs de services :  GuppYPost6 (blog, forum, livre d'or, nouvelles, recommander, réactions aux articles), GuppYPref6 (inscriptions, connexion, administration), GuppYContact6 (contact avancé), GuppYAdmPref6 (administration), GuppYConnect6 (connexion, administration).

Les cookies GuppYPref6, GuppYConnect6, GuppYCrypt, GuppYUser6 sont cryptés pour la sécurité du contenu, avec la possibilité de changer la clé de cryptage pour l’éditeur du site.

En naviguant sur le site, il est porté à connaissance de l'utilisateur que des fichiers "cookies" de tiers peuvent être enregistrés.

De plus, le site intègre des boutons de réseaux sociaux, permettant à l'utilisateur de partager son activité sur le site. Des fichiers "cookies" de ces réseaux sociaux sont par conséquent susceptibles d'être stockés sur l'ordinateur de l'utilisateur lorsqu'il utilise ces fonctionnalités.

L'attention de l'utilisateur est portée sur le fait que ces sites disposent de politiques de confidentialité propres, possiblement différentes de celles présentées ici.

L'éditeur du site invite les utilisateurs à consulter les politiques de confidentialité et de gestions des données personnelles de ces sites.


LOI APPLICABLE ET JURIDICTION

Les présentes Mentions Légales sont régies par la loi française. En cas de différend et à défaut d'accord amiable, le litige sera porté devant les tribunaux français conformément aux règles de compétence en vigueur.
 

CONTACT

Pour tout signalement de contenus ou d'activités illicites, l'utilisateur peut contacter l'éditeur par la page Contact de ce site ou par courrier recommandé avec accusé de réception adressé à l'éditeur aux coordonnées précisées dans les présentes mentions légales.

Lire la suite